Du fun dans ton salon !!!

THQ est de retour pour nous présenté Saints Row : The Third, encore plus déjanté que les précédents. Même s’il parait quelques imperfections, c’est sans aucun doute que vous passerez de bons moments à flâner dans les rues et dessoudé tout ce qui se présentera dans votre viseur.Prenez un peu de GTA, ajoutez y un millième degrés d’humour et vous obtiendrez The Third. En effet, si l’on pensait que ce troisième opus se montrerait plus sage que les deux autres, que les choses soient claires, vous faites erreur. Malgré son délire sans nom, le scénario un peu faible à du mal à vous tenir en halène, et c’est surement un des points faibles du jeu. Le second hic se situe dans les collisions et bug texture qui peuvent se montrer assez désagréable parfois. Le graphisme quand à lui à du mal à suivre, un certain manque de rondeur et de détail dans les différents niveaux du jeux, qui peu parfois piqué vos yeux.

Passé c’est aspect légèrement gênant, vous avez entre les mains l’un des jeu les plus funs du moment à coup sûre.  Dans la personnalisation de votre héros jusque dans les armes utilisées vous aurez un panel de customisation presque infini. Vous aurez le choix entre un personnage homme ou femme et dans choisir les attributs selon votre désir. Après quelques mission où vous aurez gagner un peu d’argent, vous pourrez vous rendre dans des boutiques et peaufiner votre look. Vous débloquerez un vaste choix de vêtement, accessoires, coupe de cheveux, tatoos. Il parait vraiment difficile de ne pas trouver chaussures à son pied (et c’est le cas de le dire).

En ce qui concerne les armes, The Third n’est pas en reste, vous aurez des armes de bases, mais par la suite, vous pourrez en acheter et améliorer une bonne quantité, de quoi ravir les fans de diversité. En passant de grosses mains, au god géant, sans oublié les traditionnels mitraillette et pistolets en tout genre c’est vous qui déciderez comment vous sèmerez la panique dans le rue.

Saint Row : The Third n’est pas une bête de course au niveau du graphisme et de ses quelques petites imperfections, mais il est néanmoins un jeu qu’il faut posséder si en rentrant le soir vous avez envie d’exprimer votre ras le bol, et de crier à qui veut bien l’entendre : « C’est qui le patroooooon !!! »

Du fun dans ton salon !!!

Du fun dans ton salon !!!

Du fun dans ton salon !!!